L’ÉPINE DORSAL D’IMAGO THÉÂTRE

Une adresse de notre directrice artistique Micheline Chevrier

1) Le pouvoir de transformation de la poésie, de l’art et de la beauté (voir les vertèbres 2-5)

 2) Un langage poétique
Mon esthétique tend vers un langage poétique dans une forme dramatique raffinée, où forme et contenu sont intimement liés.

3) Une forme poétique
Je m’efforce de créer des univers complexes qui stimulent tant les yeux que les oreilles, qui incitent les acteurs à agir et les concepteurs à transcender l’espace de la boîte scénique, pour émerveiller et toucher les spectateurs.

4) Pousser plus loin l’art narratif
Je suis passionnée par la capacité de diverses pratiques à repousser les limites des techniques narratives comme le docudrame, l’utilisation de comptes rendus et l’adaptation de formes littéraires, comme le roman-bande dessinée. Passionnée par les formes de représentation qui remettent en question la relation acteur/public, par les œuvres dramatiques interdisciplinaires qui rassemblent acteurs, musiciens et artistes du cirque, ou qui offrent au public un rôle actif.

5) Des expériences transformatrices
Je suis convaincue que ces explorations narratives peuvent transformer la pratique des artistes, ainsi que l’expérience du public, plongé dans des prestations multicouches étonnantes et enrichissantes.

6) Une pratique artistique féministe (voir les vertèbres 7-13)

 7) Défier le statu quo
Imago choisit des œuvres qui proposent des points de vue différents, des perspectives dissidentes.

8) La résistance des femmes
Imago choisit des œuvres qui témoignent de la résistance des femmes devant leur marginalisation au sein de systèmes socioculturels.

9) Briser le silence
Imago choisit des œuvres qui illustrent le passage des femmes du silence à la parole.

10) Un nouveau regard sur les structures dramatiques
Imago explore des structures dramatiques non linéaires ou cycliques et joue avec la forme, dans une volonté de multiplier les points de vue et les perspectives.

11) Un nouveau regard sur la féminité
Imago produit des histoires mettant en scène des personnages féminins non stéréotypés ni idéalisés, ni conformistes; atypiques, rebelles, voire indécents; de toutes formes, couleurs et tendances.

12) Susciter la discussion
Les spectacles d’Imago cherchent à susciter la discussion sur des enjeux comme les classes sociales, le racisme et autres formes d’oppression.

13) Explorer la complexité de l’expérience des femmes
Cette pratique nous maintient en plein dans la mission d’Imago, loin de restreindre nos choix, élargit notre capacité à présenter la complexité de l’expérience et de la perspective des femmes. Elle permet aux artistes qui collaborent avec Imago d’explorer à travers leur art les zones de croisement entre la culture, les genres et la société.

14) Un théâtre politique (voir les vertèbres14-22)
À mon avis, le théâtre doit être politique

15) Un théâtre authentique
Le théâtre devient politique quand il est authentique. Je suis attirée par les textes où leurs auteurs expriment de manière claire et créative leurs croyances et leurs valeurs.

16) Faire entendre toutes les voix
Surtout celles des marginalisés, des exclus; de l’Autre.

17) Prendre la parole
Le théâtre devrait éviter le bavardage.

18) Réinventer le processus de création

19) Réinventer la production théâtrale

20) Déhiérarchiser notre façon de travailler
Le théâtre doit être politique dans sa propre structure en assurant un partage non hiérarchique des décisions, en étant véritablement démocratique et en cultivant dans sa pratique quotidienne de fructueuses collaborations. On doit bousculer les vieux modes de production et assurer une liberté artistique et une accessibilité en libérant le théâtre de la tyrannie de la vente de billets.

21) La pensée critique
Le théâtre doit stimuler la pensée critique chez tous les artistes, des étudiants aux praticiens chevronnés.

22) Éveiller la curiosité
En donnant l’envie de l’inattendu et du danger.

23) Un théâtre populaire (voir les vertèbres 24-28)
Je crois en un théâtre non élitiste, tant de forme que de contenu.

24) Un théâtre qui met de l’avant une représentation équitable
Comme directrice artistique, je choisis des histoires pertinentes, immédiates, urgentes qui nous touchent tous.

 25) Un théâtre accessible
Je demande une accessibilité physique à toutes les salles où nous nous produisons. Je m’engage complètement envers l’inclusion et l’équité, favorisant un accès accru pour tous les spectateurs par notre politique de Payez-Ce-Que-Vous-Voulez.

26) L’échange
Je souhaite démystifier le théâtre en invitant le public à échanger avec nous après les représentations et par les réseaux sociaux et par notre travail de médiation et de développement auprès des communautés et des écoles de Montréal.

27) La communauté
Imago est devenu un espace de dialogue, de réflexion, de création, où la communauté est aussi importante que les individus. Nous avons créé beaucoup de liens avec la vaste communauté montréalaise, notamment, avec des organismes communautaires dont les mandats correspondent aux thèmes abordés dans nos productions, dont La rue des femmes, le Native Women’s Shelter of Montréal, LOVE (Leave Out Violence).

28) Leadership et collaborations locales et internationales
Imago est à l’avant-garde de la communauté théâtrale anglophone, en abritant les collaborations et en connectant les artistes de théâtre entre eux et avec d’autres compagnies. Nous avons établi de solides partenariats tant ici qu’ailleurs au pays et dans le monde : le Black Theatre Workshop et le Playwrights Workshop Montréal; l’UniThéâtre (Edmonton); le Playwrights Theatre Centre (Vancouver) et Nightwood (Toronto); ainsi que Stellar Quines (Écosse).

29) L’artiste au coeur (voir les vertèbres 29-33)
Surtout, Imago existe et s’épanouit grâce aux artistes qui y contribuent. Les personnes qui travaillent à Imago sont des artistes (y compris l’équipe administrative) contribuant au développement de la compagnie de diverses façons : en créant la programmation, en renforçant son infrastructure et en élargissant autant que possible son rayonnement dans les communautés montréalaises, artistiques et autres.

30) Encourager les artistes
Je suis très attentive aux besoins de tous les artistes, en particulier ceux de Montréal et les femmes, veillant à encourager les échanges entre les artistes en formation, émergents et établis, par des résidences et ateliers de perfectionnement.

31) Un soutien visionnaire  
Je crois dans la nécessité de soutenir autant que faire se peut les artistes, quelles que soient nos ressources, en demeurant suffisamment flexible pour répondre rapidement à leurs besoins et en assumant un soutien et une direction visionnaires

32) La liberté
Je crois au théâtre comme lieu de liberté pour l’artiste : libre de prendre des risques, d’expérimenter, de rater et d’apprendre.

33) Sans peur
Bref, Imago Théâtre offre un espace de collaboration, courageux et audacieux, libéré de la peur.